« ../.. Je vous le dis : il faut porter encore en soi un chaos, pour pouvoir mettre au monde une étoile qui danse../.. » (F. Nietzsche - Ainsi parlait Zarathoustra)

 

On pourrait utiliser cette citation de F. Nietzche comme métaphore de la dimension sexuelle en nous. Un Chaos qui serait l'espace pulsionnel d'où jaillit la force de vie primitive. Une étoile qui serait l'expression de l'Eros au travers de notre sexualité aussi bien que de notre créativité, le tout au service de notre relation au monde, à l'autre et à nous même.

 

Une dimension qui s'appuie sur une interrogation constante autour du désir.

Désirer, étymologiquement, c'est "manquer d'un astre" ../.. (Astrum : corps céleste)

 

"Ce qu'il nous faut regarder ici c'est comment la dimension sexuelle de l'être humain vient questionner le psychisme et le comportement et non comment elle apporte des résolutions. C'est donc d'un sens dynamique qu'il s'agit. D'un mouvement qui porte, mais qui parfois restreint car la sexualité se trouve à un carrefour symbolique. Ce carrefour est celui où aboutissent les routes de la morale, de l'éducation, de la culture, du corps et de la politique" - Alain Héril in "Pour une psychothérapie intégrative - ESSE un chemin vers la singularité et la liberté" - Ed. Bérangel 2019